40 semaines en TanDeM

Yangon

Yangon yes, 1ère étape du voyage! 2 premières nuits (+2 autres en cours de route) dans une ville qui frappe rapidement par son ambiance. Grosse ville formée de grandes artères qui se quadrillent et qui ne dégagent pas de charme particulier. Les immeubles sont très anciens et beaucoup datent de la période coloniale (sous influence britannique) et sont pour la plupart assez vétustes, du moins en apparence. Yangon est une ville très peuplée (plus de 4 millions d'habitants) et mouvementée. Beaucoup de traffic et d'embouteillages, la ville pourrait de ce point vue se jumeler avec sa consoeur Bangkok!

Cependant la similitude s'arrête là. Très peu d'occidentaux dans les rues, c'est le genre de ville où tout le monde vous obsèrve. Ca va dans tous les sens, y'a pas de repères, population grouillante! l'impression qu'il n'est pas possible de se poser quelque part pour observer! cela restait une impression car à notre première descente en taxi dans le centre il n'a pas fallu 30 secondes pour qu'un passant vienne nous proposer son aide et nous diriiger, ce qui nous a permis de prendre notre 1er café dans un bar du coin et de goûter très rapidement à la gentillesse des birmans. Les serveurs restent à côté de vous et vous obsèrvent avec un grand sourire, toujours aux petits soins et curieux de savoir d'où vous venez.

Si les occidentaux passent maintenant relativement inaperçus dans certains pays d'Asie, ici vous êtes relativement observés comme si vous étiez les tous premiers à venir. Mais rien de déstabilisant pour autant, car ces regards s'accompagnent très souvent d'un sourire. La balade dans le downtown se fait plutôt à l'aveuglette. Une rue par ci, une autre par là, pas trop d'indication, alors on s'engouffre et puis on voit. Les trottoirs du centre-ville sont parsemés de trous, alors gare où on met les pieds! presque plus facile et prudent de marcher sur la route, ce qui n'empêche pas de silloner au milieu des échoppes et autres gargottes et de passer au travers la fumée des grillades! quelle ambiance! une vrai atmosphère citadine sans cohésion apparente, envahissante plus qu'étouffante. Ca klaxonne dur, les bus locaux défilent dans un grand brouhaha et sont surchargés de monde. Après quelques zig zags, on arrive tout d'un coup sur un marché local, fruits, légumes et épices étalés sur le sol, puis au coin de la rue c'est un temple qui vous attend. Un centre commercial fait timidement son apparition, tandis que les magasins de téléphone portable se multiplient. Pour le reste, il s'agit de petits commerces et artisanats. Yangon est donc une grande ville populaire et singulière. Ah, on n'a pas vu le grand M jaune de Mr Ronald! ça parait simple comme ça, mais c'est un signe que les choses restent très locales! cheeky pas de néon qui clignote dans tous les sens, le soir la vie s'arrête assez tôt, on a même vu les stores se baisser devant nos yeux à 19h30 pour entrer dans un p'tit noodle shop du centre! qu'à cela ne tienne, on a remis ça le lendemain et avons dîné à 18h! cheeky

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Et puis dans le tumulte du downtown, Yangon, c'est aussi un havre de paix et de spiritualité! le nombre de temples et pagodes est immense et certaines visites sont immanquables. Parmi les journées les plus agréables de notre voyage, la visite du Chaunkhtatgyi Paya et son buddha couché, une vraie beauté. Mais c'est la rencontre avec Mr Myint qui a marqué cette journée. Signe de la gentillesse unique du peuple Birman, Mr Myint est venue naturellement vers nous pour nous aider à comprendre les traditions et coutûmes bouddhistes. 4 heures passées en notre compagnie! on retiendra la visite d'un monastère où de jeunes birmans étudiaient.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Verser 3 fois une coupe d'eau sur le Buddha correspondant à votre jour de naissance (Dragon pour Mike, Elephant pour Vivi!), puis taper 3 fois dans une cloche pour répandre les bonnes ondes, puis faire un voeu!

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec M. Myint, un homme adorable! remarquez le port du Longyui, vêtement traditionnel birman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Et puis, il y a à Yangon une des plus belles pagodes du monde: la Shwedagon Pagoda, qui mérite à elle seule une visite de Yangon. Illuminée dans la nuit et vous réalisez toute sa spendeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié à 19:49, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, Rangoon
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Mots clés

Rubriques

01. Thailande (nord)
02. Myanmar
03. Laos
04. Cambodge
05. Thailande (sud)
06. Singapour
07. Bali
08. Australie
09. Fidji
10. Chili
11. Perou
12. Bolivie
13. Argentine

Derniers articles

L'Argentine, pour finir en apothéose! (1/2)
Argentine (2/2): direction les spendeurs du bout du monde... la Patagonie
Bolivie, terre de splendeurs...
Du Lac Titicaca à la forêt amazonienne!
Parc Torotoro, sur les traces des dinosaures!

Sites favoris


Amis