40 semaines en TanDeM

Chili, pour que le dépaysement continue!

Bientôt 6 mois de voyage et il est à se demander si nos cerveaux auront la capacité de conserver toutes les images offertes par les pays que nous avons traversé. Déja tant de rencontres, de photos, d'expériences et de souvenirs.

Nous faisons nos adieux à Sydney est aux immensités australiennes pour un long vol de 12h au dessus du pacifique à destination d'un nouveau continent, l'Amérique du Sud. Plus de 4 mois et demi à disposition pour barouder à travers le Chili, le Pérou, la Bolivie et l'Argentine.

Santiago sera notre porte d'entrée sur le continent. Imaginez déja l'impression que d'apercevoir au petit matin la Cordillère des Andes et ses cimes enneigées depuis le hublot de l'avion, lorsque la veille, nous admirions encore l'opéra de Sydney.

Santiago, capitale du Chili, ce pays à la forme longitudinale si atypique: environ 4300 km du nord au sud, une largeur moyenne de 180 km! Nous séjournerons 4 nuits à Santiago, le temps déja de se remettre du gros décalage horaire, puis de découvrir l'ambiance de la ville.

Oh nous ne qualifierons peut être pas Santiago de belle ville au sens visuel du terme, mais nous avons vraiment apprécié l'ambiance qu'il y règne. Celle par exemple qu'on trouve dans le centre, sur la Plaza de Armas: des vendeurs de rue, des petits spectacles, des peintres, et puis ces hommes qui se retrouvent à la tombée du jour pour une partie d'echecs. Une petite faim ? bien sympa de déguster un empanada sur le pousse ou de jouer des coudes au milieu de stands et de déguster un "completo", un hot dog grassouillet à souhait et dont les Chiliens sont friands! Il y a aussi l'ambiance animée du Mercado Central, aux armatures du pur style Eiffel, afin de déguster des bons plats de poisson. Avis aux futurs voyageurs du coin, pour un bon déj de cuisine chilienne, direction le resto "Galindo" à Bellavista ou le resto "Liguria". Ne manquons pas d'oublier la vue impressionante sur Santiago depuis le haut de la colline San Cristobal. L'occasion de traverser les rues du quartier Bellavista, riche en restos, bars et boîtes de nuit où nous aurons eu le plaisir de passer un peu de temps! :). A 1h30 de bus de Santiago nous aurons eu le très agréable plaisir de découvrir Isla Negra afin d'y visiter l'une des anciennes résidences résidences de Pablo Neruda, le célèbre poète chilien. Une merveille!

Mais si la capitale offre des ingrédients sympas pour un séjour agréable, que dire de la ville portuaire de Valparaiso! Dieu que nous avons adoré cette ville, bon nombre de voyageurs en tombent amoureux! et ça se comprend, une grande ville en bord de mer et construit aux milieux des collines, un peu à faire rappeller le charme des villes de San Francisco et Lisbonne, et sur lesquelles toutes ces maisons colorées ont trouvé refuge. Une maison bleue, tantôt en pierre tantôt en tolle, puis une jaune, puis orange, au dessus une verte puis à côté une rose etc... des petites rues où l'on aime se perdre, l'ambiance portuaire ici, l'ambiance bohême et artistique plus loin, ces trolleys qui traversent le centre, les marchés locaux, les stands d'empanadas, et puis bien sûr toutes ces incroyables peintures murales partout dans la ville! beaucoup d'hostels sont basés dans le très agréable et charmant quartier Cerro Alegre, et c'est là où nous séjournerons, où l'ambiance nous a fait doucement rappeler les rues montmartroises!

Pas loin d'une dizaine de jours à Valparaiso! en fait l'occasion de prendre une semaine de cours intensifs d'espagnol! super, maintenant on commence à hablar un poco espanol! très utile pour la suite du voyage. Du coup nous aurons franchement eu beaucoup de temps pour vivre Valparaiso, faire tout plein de rencontres, et même à y apprendre à cuisiner la cuisine locale!

Assez parlé, place aux photos! on vous laisse découvrir tout ça, pour notre part direction le nord du pays, vers le désert d'Atacama!

Vue panoramique sur Santiago

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le funiculaire de la colline San Cristobal

Le resto "Galindo", pour une bonne bouffe chilienne!

*

Le soir sur la Plaza de Armas, on se retrouve pour une partie d'echecs

Les délicieux empanadas! essayez l'empanada "pino", au boeuf, olive et oeuf, un régal!

Démonstration de tango au Mercado Central, puis interview en direct de Vivi par la télévision chilienne!

 

Valparaiso, une ville des plus photogéniques

Le vieux funiculaire de Valparaiso contribue au charme de la balade dans la ville

Elections présidentielles en cours, impressionnante manif' étudiante contre le coût élevé des études

Le jeu du "post-it", vraiment international! Notre ami écossais a eu tout le mal du monde à trouver son personnage! Et pourtant! :)

Cours de cuisine improvisé à notre hostel! au menu, les empanadas et la bonne "cazuela de pollo" (poule au pot!)

1 semaine de cours intensif d'espagnol!

Nos profs pour la semaine, Arturo et Maria, des personnes adorables. Top de venir hors saison, pas de groupe, 2 profs que pour nous! le dernier jour, notre quiche lorraine contre une bonne cazuela!

 

 



Publié à 04:37, le 30/06/2013, dans 10. Chili, Santiago
Mots clefs :


Voyage au coeur du Désert d'Atacama

Stop! arrêtez vous! ouvrez bien grand vos yeux et partagez avec nous les photos qui suivent. Est-il possible que la planète puisse nous offrir toujours plus de surprises et de merveilles à découvrir ? la réponse est oui, sans appel. Disons le tout net, le nord Chili est d'une incroyable beauté et ses paysages méritent à nos yeux tous les superlatifs.
Tout cela nous le devons au Désert d'Atacama, le désert le plus aride du monde, flanquée entre la Cordillère des Andes à l'est, non loin de la Bolivie et l'Argentine, et l'océan à l'ouest. Visiblement l'endroit sur la planète où la pluviométrie est la plus faible.
Ca c'était pour la partie géographique.

Parlons peu parlons bien, parlons paysages: du désert donc, des geysers, des lacs perdus en altitude, des plateaux immenses, des volcans en toile de fond, de fines croutes de sel tapissant le sol et donnant un magnifique revêtement blanc sur des km, une flore atypique (cactus entre autre), des paysages tantôt lunaires et chaotiques, tantôt rappellant les photos prises sur Mars, et bien sûr ce ciel bleu de la plus grande pureté. Si pur que l'implantation d'observatoires astronomiques s'y multiplie. On aura d'ailleurs eu cette très grande chance d'observer le ciel au Space Obs, un observatoire qui nous aura permis de voir distinctement Saturne et ses anneaux, la voie lactée dans toute sa splendeur, des nébuleuses, une supernova, on en passe et des meilleurs etc...

San Pedro de Atacama est le village où tous les touristes séjournent pour effectuer les excursions. Un endroit à pas moins de 24h de bus de Santiago (et ouais c'est bien grand le Chili!), un trajet que nous aurons eu raison de couper en s'arrêtant 1 journée à La Serena, une petite bourgade permettant de se balader dans la belle Vallée de Elqui et de visiter la distillerie de Pisco, l'alcool locale par excellence (enfin paraît il que c'est plus péruvien, mais chhhhut!).
Nous resterons ensuite 6 jours à San Pedro, le temps pour nous de voir les splendeurs du coin. San Pedro se résume en gros à un entrecroisement de ruelles en terre, avec une rue principale où se côtoient les hostels et agences de tourisme. Endroit touristique donc et au combien sympa, permettant de rencontrer tout plein de voyageurs.
On passera les commentaires relatifs à la beauté des paysages, nous préférons vous laisser les découvrir en photos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vallée de Elqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colibri!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est reparti pour du bus by night! 18h de trajet!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lagon Cejar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Possibilité de se baigner dans le lagon, dont la densité en sel est supérieure à celle de la Mer Morte. On y flotte comme un bouchon, par contre on y reste 15 secondes pour la photo, car ça caille dur!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 19:41, le 29/06/2013, dans 10. Chili, San Pedro de Atacama
Mots clefs :


Voyage au coeur du Désert d'Atacama (suite)

Les (petits!) Geysers del Tatio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Possibilité de se baigner dans une piscine naturelle, l'eau sort des geysers à 85° puis descend graduellement à une température de 30°

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gros coup de chance en tombant nez à nez avec Zorro! pas le vengeur masqué nan, le renard d'Atacama!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre également avec de nombreux "vicunas", en français les vigognes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus, dégustation d'un empanada au fromage de chèvre, ci-dessous une bonne brochette à la viande de lama! franchement pas mauvais!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Salar d'Atacama, paysage à la fois chaotique et magique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Est-ce la peine d'aller s'enquiquiner à prendre des photos sur Mars quand on a déja des exemplaires sur notre sol! ;)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après-midi glissade avec une séance de sandsurfing! bien fendard, bien casse-gueule aussi!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 19:30, le 29/06/2013, dans 10. Chili, San Pedro de Atacama
Mots clefs :


Escapade du bout du monde dans le Parc de Lauca

Il était préssenti que le Chili ne voudrait en aucun cas nous laisser gagner le Pérou sans un dernier cadeau visuel. Qu'à cela ne tienne, nous en redemandions toujours plus! Et alors que nous atteignions bientôt la frontière avec le Pérou, voilà que se présente face à nous le Parc National de Lauca, avec ses volcans, ses lacs d'altitude et ses myriades d'espèces animales. Un paradis notamment peuplé par différentes espèces d'oiseaux et un extraordinaire panel de camélidés (lamas, guanacos, vigognes...), viscaches (lapin à queue d'écureuil!), et flamants roses. Une escapade par contre très fatiguante en raison de l'altitude (4500m), mais récompensée le soir par une bonne glandouille à notre hostel dans la ville d'Arica.

Nous vous écrivons en ce moment même du Pérou, après une loooongue journée de trajet depuis le Chili, mais qu'importe, la récompense est toujours au bout. Du coup, on vous donne bientôt rdv pour toujours plus de partage et de dépaysement! Portez vous bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà le viscache, cousin du chinchilla, dommage qu'on voit pas sa queue d'écureuil!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 19:31, le 28/06/2013, dans 10. Chili, Lauca
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Mots clés

Rubriques

01. Thailande (nord)
02. Myanmar
03. Laos
04. Cambodge
05. Thailande (sud)
06. Singapour
07. Bali
08. Australie
09. Fidji
10. Chili
11. Perou
12. Bolivie
13. Argentine

Derniers articles

L'Argentine, pour finir en apothéose! (1/2)
Argentine (2/2): direction les spendeurs du bout du monde... la Patagonie
Bolivie, terre de splendeurs...
Du Lac Titicaca à la forêt amazonienne!
Parc Torotoro, sur les traces des dinosaures!

Sites favoris


Amis