40 semaines en TanDeM

Yangon

Yangon yes, 1ère étape du voyage! 2 premières nuits (+2 autres en cours de route) dans une ville qui frappe rapidement par son ambiance. Grosse ville formée de grandes artères qui se quadrillent et qui ne dégagent pas de charme particulier. Les immeubles sont très anciens et beaucoup datent de la période coloniale (sous influence britannique) et sont pour la plupart assez vétustes, du moins en apparence. Yangon est une ville très peuplée (plus de 4 millions d'habitants) et mouvementée. Beaucoup de traffic et d'embouteillages, la ville pourrait de ce point vue se jumeler avec sa consoeur Bangkok!

Cependant la similitude s'arrête là. Très peu d'occidentaux dans les rues, c'est le genre de ville où tout le monde vous obsèrve. Ca va dans tous les sens, y'a pas de repères, population grouillante! l'impression qu'il n'est pas possible de se poser quelque part pour observer! cela restait une impression car à notre première descente en taxi dans le centre il n'a pas fallu 30 secondes pour qu'un passant vienne nous proposer son aide et nous diriiger, ce qui nous a permis de prendre notre 1er café dans un bar du coin et de goûter très rapidement à la gentillesse des birmans. Les serveurs restent à côté de vous et vous obsèrvent avec un grand sourire, toujours aux petits soins et curieux de savoir d'où vous venez.

Si les occidentaux passent maintenant relativement inaperçus dans certains pays d'Asie, ici vous êtes relativement observés comme si vous étiez les tous premiers à venir. Mais rien de déstabilisant pour autant, car ces regards s'accompagnent très souvent d'un sourire. La balade dans le downtown se fait plutôt à l'aveuglette. Une rue par ci, une autre par là, pas trop d'indication, alors on s'engouffre et puis on voit. Les trottoirs du centre-ville sont parsemés de trous, alors gare où on met les pieds! presque plus facile et prudent de marcher sur la route, ce qui n'empêche pas de silloner au milieu des échoppes et autres gargottes et de passer au travers la fumée des grillades! quelle ambiance! une vrai atmosphère citadine sans cohésion apparente, envahissante plus qu'étouffante. Ca klaxonne dur, les bus locaux défilent dans un grand brouhaha et sont surchargés de monde. Après quelques zig zags, on arrive tout d'un coup sur un marché local, fruits, légumes et épices étalés sur le sol, puis au coin de la rue c'est un temple qui vous attend. Un centre commercial fait timidement son apparition, tandis que les magasins de téléphone portable se multiplient. Pour le reste, il s'agit de petits commerces et artisanats. Yangon est donc une grande ville populaire et singulière. Ah, on n'a pas vu le grand M jaune de Mr Ronald! ça parait simple comme ça, mais c'est un signe que les choses restent très locales! cheeky pas de néon qui clignote dans tous les sens, le soir la vie s'arrête assez tôt, on a même vu les stores se baisser devant nos yeux à 19h30 pour entrer dans un p'tit noodle shop du centre! qu'à cela ne tienne, on a remis ça le lendemain et avons dîné à 18h! cheeky

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Et puis dans le tumulte du downtown, Yangon, c'est aussi un havre de paix et de spiritualité! le nombre de temples et pagodes est immense et certaines visites sont immanquables. Parmi les journées les plus agréables de notre voyage, la visite du Chaunkhtatgyi Paya et son buddha couché, une vraie beauté. Mais c'est la rencontre avec Mr Myint qui a marqué cette journée. Signe de la gentillesse unique du peuple Birman, Mr Myint est venue naturellement vers nous pour nous aider à comprendre les traditions et coutûmes bouddhistes. 4 heures passées en notre compagnie! on retiendra la visite d'un monastère où de jeunes birmans étudiaient.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Verser 3 fois une coupe d'eau sur le Buddha correspondant à votre jour de naissance (Dragon pour Mike, Elephant pour Vivi!), puis taper 3 fois dans une cloche pour répandre les bonnes ondes, puis faire un voeu!

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec M. Myint, un homme adorable! remarquez le port du Longyui, vêtement traditionnel birman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Et puis, il y a à Yangon une des plus belles pagodes du monde: la Shwedagon Pagoda, qui mérite à elle seule une visite de Yangon. Illuminée dans la nuit et vous réalisez toute sa spendeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 19:49, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, Rangoon
Mots clefs :


Chroniques birmanes!

Amis lecteurs, amies lectrices! Nous reprenons notre "plume" après avoir laissé le blog se reposer plus de 3 semaines, le temps pour nous de visiter ce beau pays qu'est la Birmanie!


Nous avons souhaité vous ramener plein de beaux clichés de notre voyage, la selection des photos a été rude car le pays est très photogénique et ne cesse de surprendre et de dépayser. On espère ainsi qu'au travers de ces photos nous parviendrons à vous faire un peu voyager avec vous.

On choisira ici d'appeler le pays "Birmanie", la dénomination officielle de "Myanmar" étant celle voulue par la Junte, une des dictatures les plus répressives de la planète. Alors un p'tit boycott du nom officiel sur ce blog ne fait pas de mal!

Nous avons donc posé le pied en Birmanie le 14 janvier et sommes repartis le 4 février (à titre d'info, le visa touriste ne permet qu'un séjour de 28 jours maximum dans le pays). Nous avions pris un vol depuis Bangkok avec la compagnie low cost Air Asia (1h de vol, 60 euros l'AR par pers), étant donné qu'il n'est pas encore possible d'entrer en Birmanie par voie terrestre (certains check-points ouvrent la porte de temps en temps mais selon les aléas de la politique locale!).

P'tit cours de Géo rapide: la Birmanie se situe très exactement entre l'Inde et la Chine et possède également une frontière avec le Bangladesh, le Laos et la Thaïlande. Une diversité frontalière qui permet au pays de disposer de plusieurs influences culturelles, particulièrement visibles à Yangon,   devenue capitale officieuse du pays. Oui car Yangon, prélablement nommée Rangoon jusqu'à ce que la Junte modifie là aussi la dénomination, n'est même plus la capitale officielle du pays, la Junte ayant jeté son dévolu sur une autre ville, Naypyidaw, encore en cours de construction...! bref! Yangon reste ni plus ni moins la plus grande ville du pays et fait cohabiter de nombreuses communautés. Un véritable bouillon culturel donc, où communautés indo/bangladeshi côtoient communautés du sud-est asiatique, et particulièrement notable sur le plan culinaire (omniprésense du curry, grillades, épices en tout genre).

Nous nous sommes rendus en Birmanie au moment même où le pays connait de profonds et rapides changements! on en veut pour preuve les informations déja obsolètes des guides de voyages édition 2013! les prix flambent, la durée de trajet entre 2 villes racourcit toujours plus, et le tourisme est en pleine explosion, le nombre de touristes atteignant des chiffres record chaque année. Enfin bon, on est encore loin du tourisme de masse comme en Thaïlande et les sentiers ne sont pas encore très battus, mais disons que l'ouverture croissante du pays au tourisme et la plus grande facilité offerte pour accéder à certaines régions - autrefois inaccessibles - favorisent grandement l'afflux de voyageurs en tout genre. On parlera peut être d'un effet "Aung San Suu Kyi" et de la récente visite d'Obama car certains nous ont dit que tout a bouge très très vite ces derniers mois. Signe que les temps changent, rendez-vous compte que les 1ers distributeurs de carte bleue sont arrivés il y a tout juste quelques mois. Le parc automobile de la capitale, Yangon, a doublé en l'espace d'un an, tandis qu'une carte SIM de téléphone portable coûte aujourd'hui 25 dollars contre 2500 dollars il y a encore peu!

Parlons peu parlons bien, place au voyage! et aux photos! à celles et ceux qui envisageraient de visister le pays, on fournira quelques infos et ptits conseils.

Notre itinéraire:
Yangon (2-3 jours)
Mandalay (3 jours)
Bagan (3 jours)
Lac Inlé (5 jours)
Chaung Tha Beach (4 jours), golfe du Bengale
Le tout entrecoupé de journées de transport.



Publié à 05:58, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, Myanmar (Birmanie)
Mots clefs :


La région de Mandalay

Départ de Yangon pour la 2è ville du pays, Mandalay, situé plus au nord. Nous avons opté pour le bus de nuit. La gare routière de Yangon est assez... déroutante! n'ayons pas peur des mots, c'est un bordel sans nom, on se perd au milieu des cars jusqu'à trouver le bon, surtout que votre chauffeur de taxi lui même n'est pas plus sûr de trouver le bon! hihi! Durée du trajet jusqu'à Mandalay: 12h, ça se fait bien, avec pause à minuit sur une aire d'autoroute pour se caler un p'tit curry en cas de fringale! !

Nous avons passé 3 nuits à Mandalay, une ville que nous n'avons dans l'ensemble pas trop aimé. Comment dire, pas de charme particulier, grandes rues étouffantes sans centre d'intérêts particuliers, si ce n'est là aussi ll'ambiance des marchés du jour.

Par contre, ce sont les alentours de Mandalay qui méritent le détour. Il y a notamment Sageing et ses collines aux sommets parsemés d'inombrables stuppas, le village Inwa qu'on accède en pirogue et qui dégage une incroyable quiétude et enfin le magnifique pont U Bein, le plus long  pont (1,2km) en teck  du monde, qu'il convient d'observer au lever ou coucher du soleil. Pour 25 dollars à 2, vous trouvez des personnes dans la rue qui s'improvisent guide et vous emmènent pour la journée voir les 3 sites en mobylette. Ca vaut franchement le coup. Place aux photos!

Marché à Mandalay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Birmans sont friands de la chique de "béthel", que les hommes mâchent jusqu'à obtention d'un jus rougeâtre qu'il faut ensuite recracher! Hmmmm!u n peu comme la feuille de coca péruvienne visiblement, elle servirait à calmer la faim. Du coup faut faire attention où on pose le pied car le trottoir birman est jonché de petites flaques rougeâtres! re-hmmmm! on se contentera de vous montrer uniquemenet la photo de la feuille de béthel! les birmans se retrouvent à la longue avec des dents toute rouge, du coup au moindre sourire on a l'impression de parler à un vampire! surprise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre produit local, le thanaka. Il s'agit d'une pâte cosmétique jaunâtre obtenue après frottement d'une écorce végétal puis mélangée avec de l'eau. La crème sert de cosmétique mais également de crème solaire! beaucoup de personnes l'appliquent sur leur visage, principalement les femmes mais aussi les ados.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le trishaw, sorte de pousse pousse à 2 places utilisé pour faire de courte distance, surtout à Mandalay car la ville est plate!

 

 

 

 

 

 

 

 

Grimpette sur la colline de Mandalay pour vue panoramique!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un vrai p'tit plaisir culinaire le soir: le restaurant Green Elephant avec un p'tit cabernet pour arroser les saveurs locales et se rappeler la mère patrie!


 

Le matin, visite d'un monastère avec plus de 1000 jeunes moines! sur les photos, les moines font la queue pour aller chercher leur portion de déjeuner du jour, prévu à 10h. Les birmans sont obligés d'être "moine" au moins une fois dans leur vie, même si c'est pour 1 journée, après quoi le retour à la vie civile est permise à leur bon vouloir. La vie d'un moine est rythmée par 2 repas par jour, le réveil du matin leur permettant d'aller chercher de la nourriture auprès des locaux, que ceux-ci donnent naturellement. Le reste du temps est consacré à l'étude et à la méditation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêt en chemin dans un petit couvent de nonnes, échange très agréable et amical! comme vous pouvez le voir, beaucoup de spiritualité entoure notre voyage!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue depuis le haut de la colline de Sagaing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En route vers le village Inwa pour un grand moment de quiétude, entre temples sauvages où la nature a repris ses droits et balades à travers rizières et champs de bananiers où le silence est roi!


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant notre balade, nous sommes tombés en pleine cérémonie traditionnelle, celle du perçage des oreilles d'une fille!! si si véridique, grande cérémonie très importante en Birmanie, beaucoup de musique et de vêtements traditionnels!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N'en déplaise à son poursuivant, ce petit veau tenait visiblement à nous dire au revoir!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pont U Bein au coucher du soleil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soir, nous sommes allés voir le spectacle des Moustache Brothers, qui ont de nouveau le droit de se produire en public après des années d'emprisonnement pour avoir raillé le Gouvernement! Seule autorisation cependant, se produire chez eux, dans leur garage! spectacle qui n'a pas présenté beaucoup d'intérêt à nos yeux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les temples, il est coutumier de poser des feuilles dorées sur les Buddhas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 05:15, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, Mandalay
Mots clefs :


Merveilleux temples de Bagan

En route vers Bagan! région disposant de plus de 2000 temples! pour tout vous dire, on peut vite se sentir rassasié des visites de temples et autres pagodes, mais là il faut avouer que Bagan fait clairement parti des sites exceptionnels de ce monde, au même titre par exemple que les temples d'Angkor au Cambodge. Il y a d'ailleurs fort à parier que le site prenne le relais d'Angkor pour le tourisme futur, 2 millions de visiteurs étant attendus en 2020 contre 200 000 aujourd'hui....!

Moment fort de notre voyage: le trajet en "speed boat" entre Mandalay et Bagan, route classique qu'empruntent les touristes. Le mot speed est bien à mettre entre guillemets, sachant qu'il faut pas moins de 11 heures pour relier les 2 sites! mais vraiment, il s'agit d'un voyage et non d'un simple trajet, car le parcours est tout simplement superbe! l'impression que le temps ne compte plus, un voyage qui permet de contempler de beaux paysages (dunes de sable, maisons sur pilottis, palmiers) et d'observer des scènes de vie quotidienne des riverains. Un vrai plaisir pour les yeux! et la cerise en fin de journée: l'arrivée à Bagan de nuit avec l'apparition des temples en ombre chinoise. Magique!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre de Jean-Guy, du Québec, avec qui nous passerons quelques jours de voyage et qui aura très largement pruvé que l'humour québécois n'était pas une légende! Egalement, Véro et Marcelle, à qui on passe le bonjour, où que vous soyez maintenant en Asie!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pick up locaux permettent de se déplacer pour une bouchée de pain et de cotoyer la vie locale. Faut juste arriver à caler ses jambes entre 2 panières de légumes!

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien d'illicite on vous rassure! c'est juste un gros cigare! cheeky

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merveilleuses cités d'or, nous te laissons sur ces mots!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 05:12, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, Bagan
Mots clefs :


Quiétude au Lac Inlé

Nous laissons les merveilles de Bagan derrière nous et gagnons le Lac Inlé via bus de nuit (11h de trajet) no  Remarquez la conception du bus de nuit en Birmanie: départ à 17h pour arriver de nuit à 3h30. Comme la plupart des baroudeurs n'ont pas nécessairement fait de résa dans les hotels avant de venir, nous voilà tous avec nos sacs dans une petite bourgade en pleine nuit pour tenter de gagner un abri pour finir la nuit. Nous avions booké une nuit à l'avance dans notre guesthouse, du coup nous avons pu dormir sur le plancher de la réception en attendant les lueurs du jour! une aventure, certes, mais avec du recul nous aurions dû faire ce même trajet de jour, avis aux futurs visiteurs du pays!

Passé cette étape, nous avons eu la joie de se poser 5 nuits dans cette charmante petite guesthouse offrant un jardin au calme pour ses moments de lectures. Très agréable également d'y prendre son petit déjeuner, à base d'ananas, papaye, toasts et oeufs brouillés. 15 euros la chambre par jour, très bon plan.

Le Lac Inlé mérite vraiment un détour et constitue un point fort de la visite de la Birmanie. Il s'agit d'un très grand lac entouré de montagnes et sur lequel la vie humaine s'est développée au fil des temps. Tel un touriste tenterait de prendre la photo d'une terrasse de bistro pour rapporter le cliché de la vie parisienne, ici c'est la photo d'un pêcheur manoeuvrant sa pirogue à l'aide d'une seule jambe et lançant son filet sur les eaux. Il semblerait que cette pratique de navigation soit unique à la Birmanie.

Enfin, une balade sur le lac Inlé permet de découvrir des jardins flottants, marchés flottants, ainsi que de grands villages lacustres qui se sont incroyablement insérés dans le paysage. Le tourisme commence à se faire sentir dans le coin, mais raisonnablement, laissant encore la possibilité pour de belles balades.

1er réveil difficile! mais rapidement compensé par un bon petit déjeuner!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partie de Chinlon, sport traditionnel en Birmanie (et autres pays d'Asie), du jonglage en cercle avec une petite balle en osier!

Rencontre de Freddy et Marie Thérèse de Belgique! incontestablement nous viendrons passer quelques jours en Belgique pour continuer à partager des moments de franches rigolades!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 05:10, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, lac Inle
Mots clefs :


Lac Inlé suite!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ventre à pattes! cheeky

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 05:00, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, lac Inle
Mots clefs :


Petit coin de paradis: Chaung Tha beach

Rien de tel que d'aller buller quelques jours sur les plages de l'ouest birman au bord du Golfe du Bengale. Un trajet d'environ 7h de bus au départ de Yangon vous amène à la plage de Chaung Tha, une plage très prisée par les locaux qui y viennent y passer le WE. La plage la plus connue en Birmanie est "Ngapali" mais celle-ci n'est accessible que par avion et faut compter au moins 70 dollars la nuit sur place! Non non, allez, direction la p'tite plage tranquille. 7h de trajet assez fatiguantes, mais qui sont vite oubliées une fois sur place.

Quel plaisir! une plage très calme, avec peu de monde, pas de tourisme de masse, même si le nombre de guesthouses se multiplient à vue d'oeil. A Chaung Tha on peut dormir en bord de merpour 30 dollars la nuit en chambre double, accès direct sur la plage où vous attendent poissons et gambas grillés pour quelques centimes d'euros! grosse cure de poisson donc, et petit message personnel à Caro & Sofian (que nous remercions encore mille fois pour tous les précieux conseils sur la Birmanie): le poisson au paprika en bord de mer est définitivement une tuerie! animation du soir: karaoké et feux d'artifices de fortune sur la plage!

Temps forts: euhhh de la glande et pis...de la glande! ah si quand même y'a cette petite virée en pirogue avec un pêcheur du coin, qui nous a appris à pêcher à l'hameçon et qui nous a ensuite emmené déjeuner chez lui avec les résultats de la pêche. Un moment franchement sympa! 

Sinon et bien moyennant quelques km de mob' vers le nord, on découvre des km, nous disons bien des km, de plages désertes avec de belles eaux transparentes. Un peu de snorkeling et puis on plante la paille dans une coco. On 'pensait pas qu'on pourrait y prendre la photo-cliché du cocotier penché à 45° vers la mer, beh si! preuve en image.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouais là on s'est dit: y'a intérêt à en choper d'autres parce que le déjeuner à 3 va pas peser bien lourd! cheeky

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On finira ce voyage en Birmanie par un succulent repas franchouillard sur Yangon, et franchement un p'tit verre de pinard ça n'a pas de prix!

 

 

 

 



Publié à 04:41, le 8/02/2013, dans 02. Myanmar, Golfe du Bengale
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Mots clés

Rubriques

01. Thailande (nord)
02. Myanmar
03. Laos
04. Cambodge
05. Thailande (sud)
06. Singapour
07. Bali
08. Australie
09. Fidji
10. Chili
11. Perou
12. Bolivie
13. Argentine

Derniers articles

L'Argentine, pour finir en apothéose! (1/2)
Argentine (2/2): direction les spendeurs du bout du monde... la Patagonie
Bolivie, terre de splendeurs...
Du Lac Titicaca à la forêt amazonienne!
Parc Torotoro, sur les traces des dinosaures!

Sites favoris


Amis